Category
FRA
About This Project

Une imprimante à l’huile de coude Dafen.

En vingt ans le village de Dafen est devenu le plus grand rassemblement de peintres au monde.

En 1989 un riche hongkongais décide d’installer son usine de copie de peinture à Dafen. Vingt ans plus tard, le village est le plus grand rassemblement mondial de peintres. Tous les styles, tous les prix, toutes les qualités s’y confrontent. Faire exécuter une peinture ici c’est presque aussi facile que de cliquer sur le bouton “print” de son ordinateur. Dans les rues étroites de ce petit village en périphérie de Shenzhen, nous avons eu l’occasion de découvrir ce qui se cache derrière les tableaux qui ornent les couloirs d’hôtels bon marché ou de bateaux de croisière. Des familles entières appliquent une logique de production de masse à la production de tableaux. Pendant que le premier fait les châssis, le suivant tend les toiles et ensuite c’est une main par couleur. La toile passe ainsi sous le pinceau d’autant de peintres qu’il y a de couleurs sur le tableau. À ce rythme, la cinquantaine de tableaux identiques commandés par un client parisien sont produits en moins de trois jours. Cependant comme partout en Chine un cliché cache souvent une réalité nuancée. À Dafen la peinture est un business, mais aussi un art de vivre. Un amour de la pratique se ressent à chaque coin de rue.